Pietrosella, le site officiel de la commune
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L'école du Ruppione et le projet "Aires Marines éducatives"


Lundi 15 octobre 2018, l'émission Thalassa était consacrée au littoral Corse et dressait le portrait des défenseurs de cette nature sauvage et fragile.

Nombre d'acteurs et d'initiatives ont été relayés et notamment les écoles insulaires qui participent au projet "Aires marines éducatives".

Une Aide Marine éducative qu'est ce que c'est ?
Une « aire marine éducative » est une zone maritime littorale de petite taille qui est gérée de manière participative par les élèves d’une école primaire suivant des principes définis par une charte.
Elle constitue un projet pédagogique et écocitoyen de connaissance et de protection du milieu marin par des jeunes publics. La classe est ainsi placée au sein d’une dynamique territoriale faisant appel à l’expertise de l’école et de la commune concernée, mais aussi d’associations d’usagers ou de protection de l’environnement.

Le concept d’« aire marine éducative » est né en 2012, aux Marquises, de l’imagination des enfants de l’école primaire de Vaitahu (Ile de Tahuata) et avec l’appui de la fédération Motu Haka, de l’ex Agence des aires marines protégées, et le soutien du gouvernement polynésien et de la communauté de communes des îles Marquises (CODIM).
Cette démarche d'aire marine éducative a été présentée lors de nombreux événements, à la fois nationaux, régionaux et internationaux (IMPAC 3 à Marseille en 2013, Congrès mondial des parcs à Sydney en novembre 2014, OCEANIA 21 à Nouméa en 2015, Conférence nationale sur la croissance bleue à Paris en aout 2015, Colloque national des AMP à Brest en octobre 2015). Elle a remporté un vif succès et apparaît unique et novatrice à de nombreux égards.
La Polynésie française et les partenaires initiateurs (la fédération Motu Haka, l'ex Agence des aires marines protégées, le gouvernement polynésien et la CODIM) ont depuis structuré le concept pour en faire un label « aire marine éducative » (AME). Afin de consolider la démarche, un réseau pilote de six aires marines éducatives (baptisé « Pukatai » signifiant corail en marquisien) a été initié en 2014 dans l’archipel d’origine.

Lors de la Cop 21 à Paris, un partenariat a été signé par la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal et le Président du gouvernement de la Polynésie française, Édouard Fritch, pour renforcer le réseau polynésien des aires marines éducatives et étendre la démarche à l’échelle nationale en respectant la philosophie du concept polynésien né aux Marquises.
Aujourd'hui, le projet est arrivé en Corse et l'école du Ruppione n'est pas peu fière d'y participer, et par ce biais, de contribuer à la préservation du littoral communal.

Pour en savoir plus sur le projet national : https://bit.ly/2p2uPbD
Et pour revoir l'émission c'est par ici : https://bit.ly/2COHlTK