Pietrosella, le site officiel de la commune
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Horizon 2021

CNI 5 juillet 2018


C’est un projet d’envergure qui a été présenté ce mardi par Léon Luciani dans les locaux du stade François Coty. La création d’un centre d’entraînement et d’un centre de formation euro-méditerranéen. Un projet auquel la commune de Pietrosella s’associe et qui devrait voir le jour d’ici trois ans. Le point avec le président de l’ACA et Jean-Baptiste Luccioni, maire de Pietrosella.

 
L’ACA voit grand !
 
Un total de 4000m2 de bâtiments, six terrains d’entraînements  et centre de formation euro-méditerranéen, tel est le chantier auquel compte s’atteler l’ACA dans les prochaines années. Un projet basé sur du court terme. Ce mardi, dans les locaux du club Léon Luciani, président de l’ACA et Jean-Baptiste Luccioni, maire de la commune de Pietrosella, ont apporté quelques précisions sur ce chantier d’envergure. « Nous allons passer du rêve à la réalité, a précisé le premier, à travers la construction d’un projet qui va doter le club d’un outil de très haute performance incluant d’autres disciplines et ouvert autres pays du bassin méditerranéen. » 
Pour mener à bien ce projet, dont le financement est évalué à 10 millions d’euros, le club a déjà trouvé un accord avec un groupe d’entrepreneurs insulaires. En contrepartie, l’ACA cédera un hectare et demi sur les propriétés qui sont les siennes du côté de François Coty à ses investisseurs. Quant aux sept hectares restant, ils devraient, comme la rumeur le précisait depuis déjà quelques temps, être dédiés (avec sans doute l’ouverture de la route depuis le Stiletto) à la création d’une zone d’activités basée sur le tourisme. 
De son côté, la commune de Pietrosella, partenaire du projet, va mettre à disposition 10 hectares de terrain à travers un bail emphytéotique. « Nous souhaitons à travers ce projet, souligne Jean-Baptiste Luccioni, initier une véritable économie sur la commune. Et nous voulons aussi cette ouverture sur la méditerranée. » 
Un projet qui devrait voir le jour en 2021 et qui ferait à n’en pas douter basculer l’ACA dans une autre dimension.